Le 28 avril 2023 est la journée internationale de la santé au travail qui permet de promouvoir la prévention des accidents et des maladies professionnels dans le monde entier.

Depuis 1996, chaque 28 avril, le mouvement syndical mondial rend hommage aux victimes des accidents et des maladies du travail.

« Aujourd’hui, 14 mars, avait lieu la réunion conclusive sur le 1er plan santé-travail dans la Fonction Publique.

Il s’agit d’un outil militant, qui doit aider à l’analyse des situations en cours et permettre la prise en compte du positionnement, des propositions et des exigences de la CGT. Cela à chaque fois que les militant·e·s sont confronté ·e·s aux questions en lien avec la santé au travail :

«Plus jamais ça, on veut la vérité, les responsabilités doivent être établies»

La lettre de cadrage du Ministre Darmanin envoyée aux secrétaires généraux des organisations syndicales est claire et annonce la poursuite des projets d’externalisations, restructurations et de destruction de la DGFIP.

Il y a quelques semaines dans les Bouches-du-Rhône, la direction locale décide d’organiser une formation à l’attention des cadres. Jusque là pas de souci... mais, lorsque on s’intéresse au contenu on tombe des nues.

En ce début d’année 2018, le Pôle Pilotage et Ressources (PPR) de la Drfip 13 a organisé trois journées d’étude sur l’activité de ses divisions à destination des chefs d’unité du réseau.

Pour la CGT, la politique ministérielle du handicap doit être transversale et c'est ce que nous attendons de ce nouveau cycle de discussions.

Plusieurs thématiques doivent être travaillées rapidement :

Communiqué CGT Finances Publiques du 1er juin 2016