Nous sommes convoqués à un groupe de travail sur le contrôle fiscal alors que le nouveau gouvernement montre une nouvelle fois son mépris pour nos missions, aucun DG ou Dgère n’étant encore nommé à ce jour.

Alors que le dernier GT date de 06/2022, le contenu des documents fournis pour ce GT s’avère très léger. Aucun élément chiffré des effets de GMBI sur l’année 2023.

Il est des moments où rester dans le dialogue et la non-violence est compliqué pour le syndicalisme, tant le mépris ambiant pourrait nous inciter à nous refermer sur nous-même.